Focus sur la Klamath : l’algue bleue sauvage


Une microalgue rare


La « Klamath », appelée aussi « AFA » (de son nom botanique : Aphanizomenon Flos Aquae, « la fleur invisible de l’eau ») est prélevée dans un seul endroit au monde, le lac Klamath en Oregon (USA). Notre partenaire fait parti des quatre compagnies locales qui se partagent cette ressource naturelle.


La protection de son écosystème unique


Notre fournisseur dont nous avons visité les installations en 2012, respecte les périodes rares de l’année propices à une récolte dans des conditions optimales. Ce qui permet notamment d’éviter la contamination de l’AFA par la microcystine, une autre micro-algue, qui elle, peut être toxique. La demande du marché étant devenue très forte, certains producteurs récoltent sur des périodes plus étendues commercialisant ainsi constamment une Klamath de moindre qualité.


Des critères de qualité exigeants

Une importation en directe : une traçabilité totale


Nous importons en direct du producteur depuis plus de 15 ans, ce qui assure une qualité et une traçabilité optimale. Étant consommateurs de klamath, nous portons une grande attention à la méthode de séchage employée (Liqua Dry’s® BioActive Dehydration™) qui préserve incontestablement les 115 nutriments (particulièrement de la chlorophylle, la vitamine B12, la phénylétilamine et les acides aminés) naturellement présents dans l’algue.
Une double analyse effectuée à chaque réception nous garantie sa pureté.

Un contrôle qualité stricte

En sus, des analyses à réception, récolter une algue sauvage mérite un contrôle constant de la part de notre fournisseur conscient de travailler un produit se développant dans un milieu sauvage. Ce dernier effectue des contrôles de l’eau du lac toutes les heures en période de récolte.


La grande qualité de notre klamath est aussi liée à sa période de récolte –  au moment des eaux les plus froides, au printemps et à l’automne

Les récoltes se font au printemps et en automne, période de l’année où les eaux restent relativement froides ce qui assurent la qualité de notre Klamath. En effet, lorsque les eaux du lacs montent en température d’autres micro-algues toxiques (microcystine) peuvent apparaître dans certaines zones.

Les dérives du marché

Selon les marques et les distributeurs, un prix bas signifie qu’il existe un risque qu’elle soit coupée avec d’autres algues (au mieux de la Spiruline).

Reconnaître une Klamath de qualité

Comme tous produits, différentes qualités existent, tous les stades de la récolte à la livraison doivent être pris en compte afin de définir la qualité du produit.

  • La récolte et l’origine : Connaissez-vous des périodes spécifiques de récoltes ? Votre revendeur travaille t-il en direct avec le producteur ?
  • Analyses et certifications : Le fournisseur peut-il vous fournir des analyses complètes microbiologiques, taux de microcystine, pesticides, tests bio-électroniques de Vincent, valeurs nutritionnelles complètes ?
  • Traçabilité : Le numéro de lot doit permettre en quelques minutes au revendeur de retrouver le lot et les analyses réalisées sur celui ci. Tous documents peuvent être transmis dans la journée à la personne qui en fait la demande. Le service commercial de Sol Semilla est à même d’envoyer tout document sur demande.

  • La méthode de fabrication : Les méthodes de récoltes propres, le procédé de séchage respectueux du produit, la compression et le stockage dans un environnement sain (à l’abri de la chaleur et de la lumière) sont primordiaux pour assurer la qualité du produit final et sa conservation.

  • Discours commercial sensé et conseils avisés : La Klamath est une algue complète qui agit sur le système nerveux. Le revendeur se doit de ne pas sur-vendre les effets de la Klamath en précisant que ses effets et propriétés seront variables selon chaque personne. Nous conseillerons toujours d’aller consulter votre naturopathe si vous souhaitez prendre de la Klamath pour guérir d’une maladie grave ou si vous en avez guéri.


Découvertes récentes : toujours plus étonnantes !

La Klamath fait l’objet d’études scientifiques de plus en plus poussées. Des propriétés intéressantes pour l’organisme sont découvertes au fur et à mesure. Cette année 4 composants ont été identifiés.

La chlorophylle A Dyvinill

Présente à presque 1 % dans notre Klamath alors qu’elle ne se trouve pas dans trois des céréales germées très riches en nutriments (dont l’orge, blé germés) et qui auraient pu en contenir. La chlorophylle A Dyvinill agit en tant que puissant antioxydant et antimitotique*. Elle contribue à réduire les inflammations et soutient le système immunitaire. Elle permet d’éliminer plus facilement les odeurs dont la mauvaise haleine et améliore de manière générale la digestion, etc…

Les phytols

Antimicrobiens, antimitotiques, diurétiques, anti-inflammatoires, régulateurs de cholestérol, ils ont des effets positifs sur la glycémie et semblent restaurer les fonctions de l’organisme dans les cas de diabètes de type II.

Otelliones A et B

On lestrouve en grande quantité dans notre klamath. Ils ont un rôle antibactérien. Ils facilitent la digestion, la circulation du sang, les fonctions cardiovasculaires. Ils aident à la détoxification de l’organisme et à réguler la glycémie. Ils soutiennent le bon fonctionnement des fonctions neurologiques, renforce le système immunitaire et aide à la cicatrisation. Ils préviennent l’apparition de tumeurs, sont antituberculeux et réduisent les risques d’épilepsie et de convulsions.

La mycosporine en tant qu’acides aminés

Des traces de mycosporine ont été détectées dans notre Klamath. Connue pour être un puissant antioxydant qui protège contre les effets des rayons Ultra-Violet. Elle assure une protection puissante et profonde des cellules en stabilisant les radicaux libres et en empêchant l’oxydation due aux rayons UV.

*s’oppose à l’accomplissement des mitoses, c’est-à-dire à la division et donc la multiplication de certaines cellules. On les utilise pour traiter des cancers ou des leucémies.

Vegan Blue Latte (Klamath en poudre)

credit: SOL SEMILLA

Vegan Blue Latte (klamath en poudre)

Réconfortant & Regénérant

( Pour environ 2 tasses de 33cl )

ETAPE 1 : Ingrédients

  • 60 grammes de noix de cajou ou amandes blanches crues (sans peau) trempées pendant 4heures dans de l’eau au frais.
  • 12 cl d’eau
  • 1 Cuillère à café de Klamath SOL SEMILA
  • 1/2 cuillère à café de cannelle (optionnel)
  • 3 dattes ou si vous n’avez pas de blender, du sirop de coco,d’érable, de yacon ou encore 1 cuillère à café de sucre de coco
  • Une pincée de vanille en poudre ou un peu d’extrait de vanille

 

  • OPTION : Si vous n’avez pas le temps ou de blender, vous pouvez utiliser directement 60 cl de lait végétal de votre choix : coco, amande, avoine)
  •  Version chaude: Chauffer le lait végétal avec de la vanille, la cannelle et le sucrant de votre choix, verser le tout dans votre récipient dans lequel vous avez au préalable placé la cuillère de poudre de Klamath. L’idéal est l’utilisation d’un shaker.

ETAPE 2 : RECETTE

  •  Rincez et égouttez les noix de cajou après les avoir laisser tremper pendant 4 heures au réfrigérateur,

  • Placez les dans votre blender en ajoutant les autres ingrédients

  • Mixez pendant 1 à 2 minutes

  • Se conserve 3 jours au réfrigérateur dans un contenant fermé si pas dégusté dans la minute

Astuce: versez dans une tasse transparente ou un Mason jar pour profiter de la belle couleur bleue. Utilisez un sucrant plus clair ( sirop d’agave, sucre de canne ou sucre de coco ) si vous désirez une couleur plus bleue. Trop de klamath ou trop de dattes peuvent rendre le mélange plus foncé.

Frappé à la Klamath (avec café)


💙💙 Frappé à la Klamath 💙

Une recette simple pour épater la galerie ! Vous prendrez bien un café bleu ?

ETAPE 1 : Ingrédients

*Klamath en poudre

*Lait végétal de votre choix ( avoine, amande, riz)

*  Café tiède ou refroidi (boisson et non café en poudre)

ETAPE 2 : RECETTE

Faire du Café (à la machine, à l’italienne ou même café filtre simple) plus ou moins fort selon vos goûts. Laissez refroidir.

Déposer 1/2 cuillère à café de Klamath en poudre dans votre grande tasse

Verser 10cl de café bio

Mélanger pour que la klamath ne fasse pas de paquets

Verser 15cl de lait végétal

Remuer une nouvelle fois et si vous avez un petit fouet / mousseur à lait,

c’est le moment de jouer de vos talents de barrista !

et simplement quelques glaçons et rajouter un peu de poudre de klamath pour décorer… !